Recherche

Départements

Les chercheurs sur

Mines Télécom.tv
Bruno Thédrez, resp. département Comelec

Bruno Thédrez
Responsable du département Comelec

Gérard Memmi, resp. du département Infres

Gérard Memmi
Responsable du département Infres

Laurent Gille, resp. du département SES

Laurent Gille
Responsable du département SES

Yves Grenier, resp. du département TSI

Yves Grenier
Responsable du département TSI

Au cœur des sciences et technologies de l'information et de la communication

Télécom ParisTech appuie son enseignement sur un environnement scientifique de haut niveau. L’activité de recherche de Télécom ParisTech couvre aussi bien les aspects fondamentaux d’une recherche amont du meilleur niveau qu’une recherche appliquée en interaction étroite avec le monde socio-économique.

Plus de 200 enseignants-chercheurs et 350 doctorants travaillent dans quatre départements de recherche regroupés avec des chercheurs associés au sein d’une unité mixte de recherche CNRS, le LTCI (Le Laboratoire Traitement et Communication de l'Information).

La Recherche en chiffres

  • Plus de 300 doctorants
  • Plus de 200 enseignants-chercheurs
  • Plus de 500 intervenants issus de l’entreprise
  • 16,6 M€ de ressources propres annuelles en recherche partenariale
  • 285 articles de revues internationales et 461 congrès internationaux avec actes
  • En 2011, nos chercheurs ont déposé 11 brevets. 54% du portefeuille sont engagés dans une action de valorisation

Quatre départements de recherche, regroupés dans le LTCI-CNRS noté d'excellence internationale par l'AERES

Huit laboratoires communs

Huit chaires d'entreprise

Membre de deux RTRA (Réseaux thématiques de recherche avancée)

Membre de six pôles de compétitivité

Impliquée dans quatre Labex

  • DigiCosme (Saclay STIC)
  • LMH (Saclay Mathématiques Hadamard)
  • Smart (Paris STIC)
  • UCN@Sophia

Au confluent des activités "composants", "communications", et "services" le département regroupe l’ensemble des vecteurs technologiques de l’information multimédia. Il assure l’interface entre les derniers concepts algorithmiques et les technologies de pointe de l’optique et de l’électronique pour réaliser le transport et le traitement de l’information à l’aide des techniques les plus en amont.

45 chercheurs et enseignants chercheurs appartiennent au département Comelec et forment six groupes de recherche :

Ce département couvre l’ensemble des domaines de l’informatique correspondant à l’étude des infrastructures, des systèmes et des réseaux numériques. L’activité de recherche du département se situe dans le contexte de la convergence des télécommunications, de l’informatique et de l’audiovisuel, dans le cadre général de l’émergence de la société de l’information, de la connaissance, de la communication et du calcul.

Le département Infres comprend 54 chercheurs et enseignants-chercheurs répartis en cinq groupes :

Vers le haut

Les études et les recherches que nous menons portent sur les technologies d'information et de communication selon diverses problématiques sociologiques, linguistiques, ergonomiques, cognitives, économiques, de gestion… Il s'agit principalement d'analyser les rapports qu'entretiennent les TIC avec les individus, consommateurs et employés, avec les institutions, marchés et hiérarchies, avec les collectifs enfin, équipes et communautés. Les recherches portent sur les usages de ces technologies, sur les technologies de l'intellect, sur les organisations numériques et sur l'économie numérique et sa régulation.

L’équipe du département SES est organisée en trois axes de recherche :

  • Regulation et Innovation (RINNO)
  • Mutation des Industries Culturelles et de la création à l'Ère du Numérique (MICEN)
  • Interaction, technologie, activité (INTERACT)

Vers le haut

L'étude de l'image sous toutes ses formes : numérique, optique... pour des applications variées : médicale, satellitaire, artistique..., l'étude de la parole, du son et les problèmes de codage et de transmission de ces différentes communications, tels sont nos principaux thèmes de recherche.

Quatre groupes constituent TSI :

Vers le haut